RSS
Discussion

POESIE

13 Mar

Si les hommes connaissaient la valeur de la connaissance de Dieu,

ils ne jetteraient pas leurs regards sur les attraits de la vie de ce monde. 

En vérité, la connaissance de Dieu est le compagnon de tout esseulement, l’ami de toute solitude,

la lumière de toute obscurité, la force de toute faiblesse et le remède de toute maladie. »

Imâm Sâdeq, Al-Kâfi,

Les Ames ne se purifient que par la philosophie

J’ai tant observé la vie que j’arrive à en avoir le dégout

On dit connaitre ce qui est bénèfique pour s’y fier et ce qui est nuisible afin de l’éviter comme on doit s’interresser à ce corps  car il n’y a rien de plus proche de nos Ames

On doit prèserver sa santé puisque nos Ames dépendent de LUI et la santé de l’Ame ne peut etre guérie que par celle du corps

AL RAZI….

On demanda un jour à un éminent érudit : « Quelle est la preuve de l’existence du Créateur ? » il répondit : « Lorsque le jour se lève, plus besoin de lampe. » Lorsque l’ensemble de la création est la manifestation de Dieu, comment peut-on encore s’interroger sur la preuve de Dieu ? Dans ce sens, on demanda un jour au Prophète : « Par quoi as-tu connu Dieu ? » Il répondit : « J’ai connu les choses par Dieu. » 

 
1 commentaire

Publié par le mars 13, 2016 dans Uncategorized

 

Une réponse à “POESIE

  1. Serigne

    mars 14, 2016 at 10:14

    A reblogué ceci sur ndogalsy.

    J'aime

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :