RSS

Guérison Spirituelle dans la Tradition Islamique / Shaykh Hisham Mouhammad Kabbani,

06 Août
L’intérêt renouvelé pour les méthodes de guérison spirituelle aidera à promouvoir la médecine moderne étant donné que nous profitons des expériences et de la connaissance de nos prédécesseurs dans ce noble domaine qui est la guérison. Malheureusement, ce sujet a trop souvent été ignoré et écarté par beaucoup de médecins contemporains bien que ces remèdes aient été utilisées avec succès pendant des milliers d’années.

La Science de la Guérison Spirituelle

Le processus de guérison spirituelle rajeunit le corps et le renforce à partir de plusieurs points spécifiques à travers le corps. La technique spirituelle produit un effet neuropsychologique qui permet au système nerveux central de produire une réponse endocrine soigneusement orchestrée. Celle-ci soulage la douleur, guérit les parties affectées par la maladie et équilibre le corps entier.

La Santé: forme et activité physique

Le corps humain a besoin d’aliments et de boissons, ces apports ne sont pas tous digestibles et ne s’intègrent pas tous au corps humain. Les substances nutritives qui n’ont pas été transformées peuvent former un dépôt et comme le corps ne peut pas disposer d’elles naturellement, avec le temps, leurs accumulations peuvent causer des maladies diverses. Au début, les accumulations se manifestent de façon localisée avant d’affecter le sang. Elles sont alors transportées par voie sanguine vers les parties accessibles du corps.

Bien que l’état de la personne se manifeste au début par des problèmes intestinaux, avec le temps, tout dépôt considérablement constitué devient plus dangereux et se traduit par des affections localisées qui peuvent s’étendre dans le corps à l’étape final. D’où l’importance d’étudier la pathologie de la maladie et l’histoire de son développement.

Consciente du malaise physique causé par les problèmes intestinaux, la personne peut s’habituer à l’usage de laxatifs puissants, ce qui aboutit à des complications par la suite. En fait, la plupart de ces médicaments sont toxiques et peuvent interférer dans l’élimination, voire éliminer tant les bonnes substances que les mauvaises. La dépendance à ce genre de médicaments peut par la suite compliquer l’état de la personne parce qu’ils sont chauds et interactifs et peuvent affaiblir le système immunitaire, prédisposer les patients à l’arythmie, affecter les reins et provoquer des troubles divers et des insuffisances. L’exercice physique adéquat est nécessaire pour régénérer les organes, faciliter le flux des aliments et des substances nutritives, améliorer la digestion et empêcher de telles accumulations.

En outre, le contrôle naturel et méthodique des mouvements ainsi que des efforts musculaires éclaire l’esprit, régénère le mental, rajeunit les organes du corps, améliore son Moi, renforce le tonus musculaire, empêche la dureté des articulations, renforce les tendons et les ligaments, diminue la possibilité de troubles somatiques et calme la plupart des affections. Cela dépend aussi du niveau d’exercice physique, son équilibre, sa modération, ou son intensité.

En général, les exercices quotidiens consacrés à n’importe quel membre permettent de le renforcer comme la concentration sur un sujet spécifique permet de renforcer la mémoire. Donc, chaque partie du corps requiert des exercices spécifiques. Les poumons ont besoin de la lecture comme exercice dont les niveaux varient. En effet, on commence à lire silencieusement, puis on augmente l’intensité de la lecture et finalement on lit à voix haute.

L’exercice de l’audition exige une réponse attentive par le stimuli des nerfs auditifs et des oreilles. L’exercice se développe au point où, soit  le son augmente en volume, soit il diminue en distance ou en intensité dépendamment de la longueur d’ondes de chacun.

L’exercice de la parole augmente la commande orale; et en plus de faciliter la reconnaissance par la vision physique et mentale, les exercices des yeux améliorent la vision de chacun, renforce les muscles oculaires et dans certains cas peuvent corriger la myopie et la presbytie. De plus, les randonnées à pied, la natation, la marche normale à allure modérée, l’équitation, le tir à l’arc et les sports semblables, sont les plus bénéfiques au corps . Le fait de pratiquer de tels d’exercices physiques peut même guérir des maladies chroniques comme l’anémie, les maladies infectieuses, les ulcères et la colique, entre autres.

Advertisements
 

Une réponse à “Guérison Spirituelle dans la Tradition Islamique / Shaykh Hisham Mouhammad Kabbani,

  1. traore yacou

    août 18, 2015 at 12:38

    asalam alaykoum

    J'aime

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :