RSS

Archives du juin 29, 2015

COMMENTAIRE DE LA ÇALLATOUL FATIH ET COMMENT LA RE TROUVER DANS LE SAINT CORAN

Salamou Aleykoum wa Rahmatoullah wa Barkatou chers frères et soeurs

Commentaire de la Çallatoul Fatih.  Surtout pour ceux qui ignore et disent que ce n’est pas extrait du Saint Coran

« Ô mon Dieu ! Prie sur notre seigneur Mohammed qui a ouvert ce qui était clos, et qui a clos ce qui a précédé, le soutien de la Vérité par la Vérité et le guide sur Ton droit chemin, ainsi qu’à sa famille, selon sa valeur et à la mesure de son immense dignité »

Les termes de la Salat Fatihi font référence, dans leur sens, à des passages coraniques :

– « Ô mon Dieu […] » fait référence au verset qui dit : « Gloire à Toi Ô mon Dieu » (Sourate 10 Jonas, verset 10).

– « […] prie sur […] » fait référence au verset qui dit : « Certes Allah et ses anges prient sur le Prophète, Ô vous qui croyez priez sur lui et adressez-lui vos salutations » (Sourate 33 Les coalisés, verset 56).

– « […] notre seigneur […] » fait référence au verset sur le prophète Yahya (paix sur lui) qui dit : « […] un seigneur (saïdan), un homme parfaitement chaste […] » (Sourate 03 La famille d’Imran, verset 39).
Le seigneur (dans la noblesse) des créatures est le Messager d’Allah (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) et il est permis de le considérer comme tel. En effet, le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a dit : « Je suis le seigneur des enfants d’Adam et sans prétention »
Quant à ceux qui ont prétendu que les compagnons n’appelaient pas le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) par le terme de seigneur (Saïdan) en citant le hadith suivant : « Ne m’appelez pas par le terme de seigneur, car le Seigneur est Allah ».
Il faut savoir que sa chaîne est faible et il est inutile de le citer, car il nous suffit de citer ce qui a été authentifié par Nassa-i, la parole de Sahl ibn Houneyf (qu’Allah l’agrée) qui a appelé le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) par « Ô mon seigneur.. » ainsi que la parole d’Abou Houreyra (qu’Allah l’agrée) pour Hassen ibn ‘Ali (qu’Allah l’agrée) rapporté par El Hakem et la prière d’Ibn Mess’oud (qu’Allah l’agrée) qui est rapporté selon une bonne chaîne et dans laquelle se trouvent ces mots : « Ô mon Seigneur prie sur le seigneur des Messagers… »

– « […] Mohammed […] » fait référence au verset qui dit : « Mohammed est le Messager d’Allah » (Sourate 48 Al-Fath, verset 29).

– « […] qui a ouvert ce qui était clos […] » : fait référence aux versets qui disent : « Nous t’avons ouvert d’une façon manifeste les portes » (Sourate 48 Al-Fath, verset 01) ; « Voilà que vous est venu Notre Messager vous apportant des explications claires après une longue absence des Messagers » (Sourate 05 La table servie, verset 19). Elle veut dire celui qui a ouvert les cœurs fermés par l’association et l’ignorance.
Le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a dit : « Je suis le premier des gens à être créé et le dernier à être envoyé ».

Les gens désignent ici les prophètes (sur eux la paix).Le Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) a dit aussi :« Je suis le premier sur qui s’ouvrira la terre, je suis le premier à intercéder et le premier pour qui ce sera accepté, je suis le premier à faire passer sa communauté sur le Sirat, et je suis le premier à entrer au Paradis ».

– « […] qui a clos ce qui a précédé […] » : fait référence au verset qui dit : « mais le Messager d’Allah et le sceau des prophètes » (Sourate 33 Les coalisés, verset 40).Elle veut dire qu’il est celui qui a clôturé la prophétie et Allah (qu’Il soit Glorifié et Exalté) a réuni en lui toutes les grâces.
Cela veut dire aussi qu’il a atteint les plus hauts degrés de perfection, il est le plus élevé des savants, des indulgents, il est le maître des sages. Il est le plus proche des rapprochés dans la plus haute des Présences, il est la plus honorable des créatures chez Allah (qu’Il soit Glorifié et Exalté).

– « […] Le soutien de la Vérité par la Vérité […] »  fait référence aux versets qui disent : « […] si vous soutenez Allah Il vous soutiendra… » (Sourate 47 Muhammad, verset 07) ; « Et c’est en toute vérité que Nous l’avons fait descendre, et avec la vérité il est descendu… » (Sourate 17 Le voyage nocturne, verset 105).Elle veut dire qu’il est le soutien d’Allah par Allah, il ne soutient pas le faux et il ne soutient pas la vérité par le faux.

– « […] et le guide sur ton droit chemin […] » : fait référence au verset qui dit : « […] et en vérité tu guides vers un chemin droit » (Sourate 42 La consultation, verset 52).

– « […] ainsi qu’à sa famille […] » : fait référence au verset qui dit : « Allah ne veut que vous débarrasser de toute souillure, Ô gens de la maison (du Prophète), et veut vous purifier pleinement » (Sourate 33 Les coalisés, verset 33).
C’est-à-dire ceux pour qui il est interdit de prendre l’aumône. Il existe une autre explication, ce sont ses héritiers parfaits qui portent l’apparent de la Loi (Chari’a) et ses secrets. C’est de l’égarement de dire que l’apparence de la Chari’a contredit son sens caché (ésotérique) car ils sont en concordances.

La Vérité (Haqiqa) est le fruit de la mise en application de la Chari’a : « […] et craignez Allah et il vous enseignera… » (Sourate 02 La vache, verset 282).

– « […] selon sa valeur […] » fait référence aux versets qui disent : « Ils n’ont pas apprécié Allah à sa juste valeur… » (Sourate 39 Les Groupes, verset 67) ; « Par ta vie, leur ivresse les laisse agir comme des aveugles ! » (Sourate 15 Al Hijr, verset 72). « Selon sa valeur » veut dire : « la plus haute station ».

– « […] à la mesure de son immense dignité [..] » :« À la mesure » fait référence au verset qui dit : « Et toute chose a auprès de Lui sa mesure » (Sourate 13 Le tonnerre, verset 08).« Immense » fait référence au verset qui dit : « Et tu es certes d’une moralité immense » (Sourate 68 La plume, verset 04). C’est sa considération et son honneur chez Allah.

Il est rapporté dans la Thora sur la description du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) : « Il (Allah) ne le reprendra pas jusqu’à ce qu’il redresse le peuple tordu, qu’il ouvre des yeux aveugles, des oreilles sourdes et des cœurs fermés et qu’ils disent alors : « II n’y a d’autre divinité qu’Allah » ».

Pour avoir plus de précisions visitez     http://www.tidjaniya.com

Posted from WordPress for Android

Publicités
 
6 Commentaires

Publié par le juin 29, 2015 dans ÇALLAT A LA NABIH